Linkedin Labtau 

LabTAU Seminar: De la sismologie à l’imagerie ultrasonore médicale : inversion de formes d’ondes complètes et tomographie de temps de vol

Thursday 7 June 2018

Author: Simon Bernard
Summary

Les méthodes d’imagerie basées sur une modélisation numérique complète de la propagation d’ondes dans un milieu hétérogène sont de plus en plus utilisées en sismologie. Ces approches cherchent à identifier la distribution spatiale des paramètres (vitesse de propagation par ex.) du sous-sol en minimisant l’écart entre l’ensemble des sismogrammes enregistrés et les signaux simulés correspondants (inversion de formes d’ondes complètes), ou parfois plus simplement l’écart sur des temps de vol de l’onde entre différentes positions (tomographie de temps de vol).

Dans les deux cas, la précision et la résolution des images sont améliorées par rapport aux méthodes basées sur des approximations (tracé de rayons par ex.) ou sur une simple projection spatiale des signaux (beamforming), au prix d’un coût numérique plus important. Ce coût peut néanmoins être contenu par l’emploi de la méthode dite du champ adjoint, proche du concept de retournement temporel, et n’est plus aujourd’hui une limite aux applications dans le domaine ultrasonore.

Je présenterais deux applications en imagerie médicale : la tomographie ultrasonore des os et l’élastographie par ondes de cisaillement. Dans le premier cas, l’objectif est d’obtenir une carte de la vitesse de propagation des ultrasons dans la section transverse des os long à l’aide d’une antenne circulaire entourant le membre (bras ou jambe), pour obtenir des informations morphologiques et mécaniques sur l’os. Dans la seconde application, il s’agit de corriger les artefacts de diffraction associés à la méthode de reconstruction classique pour obtenir une meilleure évaluation de la rigidité et de la géométrie de lésions dans les tissus mous.

Time:11:00
Place:Salle de Conférence, LabTAU 151 Cours ALbert Thomas, LYON