Joomla Templates by Just Hosting Review
Lab day
Team Sonochimiotherapy and sonoporation
Mystery of jumping bubbles
The mystery of jumping acoustic bubbles on lipid bilayers was revealed in Soft Matter, 2015.
Lab day 2015
Ultrasonic devices
Team High energy ultrasound
Palping brains by MRE

PhD thesis by Robert Andrew Fowler

 

Inertial Cavitation with Confocal Ultrasound for Drug Delivery

PhD thesis #24-2014, 27 Jan 2014, Université Claude Bernard, Lyon, France

Acoustic cavitation has been shown to be a useful tool in drug delivery for many different biological tissues and indications.  This thesis seeks to synthesize the current knowledge and practice concerning acoustic cavitation in a biomedical context.   From this synthesis, a high intensity confocal ultrasound (US) prototype is presented which addresses some of the current problems in the field and gives a proof of concept for the therapeutic efficacy of such a prototype.  The thesis is organized in 5 chapters:
1. The use of acoustic cavitation in a biomedical context is presented here in a general review.  This review comprises the state of the art for cavitation generation, experimental techniques currently being implemented for the measurement of cavitation, and the clinical and pre-clincal approaches to the use of cavitation in vivo on a tissue by tissue basis.
2. The high intensity confocal US prototype used for all studies in this thesis is presented here.  It is characterized in terms of the advantages it gives for the generation of cavitation.  Enhancement of cavitation is first demonstrated chemometrically with a fluorescent dosimeter compared to a single transducer at the ultrasonic focus. The mechanisms for cavitation enhancement are then investigated with acoustic measurements, linear pressure simulations, and high speed camera data.
3. The confocal US prototype in used in conjunction with a liposomal formulation of doxorubicin is performed in which a therapeutic enhancement of tumor inhibition is presented.  The mechanism of this enhancement is investigated with liposomally encapsulated lanthanide contrast agents and magnetic resonance imaging.
4. A small scale proof of concept for the use of RNA interference using the confocal prototype, and liposomally encapsulated siRNA molecules.  The experiments are performed In vivo with a xenograft of human breast tumor.  This study also includes data for the safety of the US exposure on a mouse treated one time.
5. Another small scale proof of concept of the use of the confocal device on potentiating chemotherapy with the drug everolimus in a rat chondrosarcoma model.  The studies presented here also investigate the use of multiple US exposures on the same tumor in a combined drug / US treatment regimen.

 

 

Cavitation inertielle avec un dispositif ultrasonore confocal pour la délivrance de drogues

Thèse n°24-2014, soutenue le 27 Jan. 2014, Université Claude Bernard, Lyon, France

Il a été montré que la cavitation acoustique pouvait se révéler utile dans l'administration de médicaments pour de nombreuses applications biologiques et médicales. Cette thèse commence par une présentation de la  cavitation ultrasonore et des mécanismes d’action mis en jeu pour la délivrance de médicaments. A la fin de cette synthèse, un dispositif à deux transducteurs ultrasonores disposés de manière confocale est présenté pour résoudre certains des problèmes actuels dans le domaine. Il est ensuite mis en œuvre dans différentes études de faisabilité. La thèse est organisée en 5 chapitres :
1. L'utilisation de la cavitation acoustique dans un contexte biomédical est présentée ici dans une revue générale. Ce chapitre comprend l'état de l'art pour la génération de cavitation, les techniques expérimentales qui sont actuellement mises en œuvre pour la mesure de la cavitation, et les approches cliniques et pré-cliniques pour l'utilisation de la cavitation in vivo pour différents types de tissu biologique.
2. Le dispositif ultrasonore utilisé pour toutes les études de cette thèse est ensuite décrit. Il est caractérisé acoustiquement et comparé avec un simple transducteur dans le but de démontrer son efficacité pour la génération de la cavitation. Cette comparaison est d’abord faite par une quantification chimique du niveau de cavitation. A puissance constante, le dispositif à deux transducteurs confocaux est bien plus efficace pour générer de la cavitation. Les causes de cette observation, notamment la réduction de la propagation non-linéaire et la stabilisation du nuage des bulles par les forces Bjerknes, sont ensuite étudiées par des mesures acoustiques, des simulations de pression en régime linéaire et un suivi par une caméra ultra rapide des nuages de bulles induits.
3. Le prototype confocal est utilisé in vivo sur des tumeurs sous cutanées en conjonction avec des liposomes. Dans un premier temps, des essais sous IRM démontrent la possibilité de larguer le contenu des liposomes localement par la cavitation inertielle délivrée par le dispositif. Une seconde étude avec une formulation liposomale de doxorubicine a permis de démontrer l’amélioration de la réponse thérapeutique de la chimiothérapie après application de la cavitation inertielle..
4. Une étude de faisabilité de l'interférence de l'ARN (RNAi) sur un petit nombre d’animaux est réalisée avec le dispositif confocal et des molécules de siRNA encapsulées dans des liposomes Les expériences sont conduites in vivo avec une xénogreffe de tumeur de sein humain. Après une phase de réglage des paramètres ultrasonores pour limiter la toxicité du traitement, on observe une inhibition significative du gène ciblé.
5. Une deuxième étude de faisabilité est réalisée pour étudier la potentialisation de la chimiothérapie avec l’évérolimus dans un modèle de chondrosarcome de rat. Les traitements ultrasonores et les chimiothérapies sont répétés. Sur un petit nombre d’animaux, on montre l’innocuité du traitement ultrasonore, et l’efficacité en conjonction avec l’agent anti-tumoraux, évérolimus.